Jean-Michel Rabeux a l’art de revisiter les contes avec toute la folie et l’humour qui le caractérisent. Jean-Michel Rabeux aime mélanger le temps, entrechoquer les époques, les langages, les costumes, emprunter à d’autres contes familiers ou d’autres mythes… Du conte de Perrault, il reste le fuseau, le bois, le sommeil de cent ans, les fées bonnes et mauvaises, le fameux baiser et évidemment un prince plus que charmant. Il reste aussi la reine ogresse, mère du fameux prince mais aussi la marmite pleine de serpents. On trouve aussi un lion beau parleur, un loup plus rustique, un prince des mauvais quartiers, des rollers et des fleurs, des potions magiques, et bien d’autres merveilles propres aux contes.


// //