Edito 2018 / 2019


EDITO

Depuis sa création en 1981, le Centre Culturel Albert Camus a toujours privilégié la diversité des esthétiques. Avec l’ouverture de la BAM en 1997, les musiques actuelles et les pratiques amateurs ont complété un projet artistique culturel et ambitieux.

Avec l’envie de réunir, de rendre curieux et toujours dans un esprit transdisciplinaire, l’accent sera mis sur la création régionale avec le compagnie Indrienne Emilia Tau, l’Arbre Compagnie d’Eure et Loire ou encore l’Ensemble orléanais La Rêveuse – ne loupez pas le passage de l’Opéra Bus ! – sans oublier le pop rock psyché tourangeau de Thé Vanille, la brillance de Thomas Lebrun du Centre Chorégraphique National de Tours et le parcours théâtral de Bryan Polach de la Cie berrichonne Alaska !

Autre pari, celui des Esthétiques ! Rendez-vous annuel qui, début mars, mettra en avant sur un week-end une esthétique particulière, différente chaque saison. La Danse ouvrira le bal !

Les artistes se font l’écho de leur temps, nous les accueillons chaleureusement pour cette nouvelle saison.

Hervé Pépion

 

// //